Agriculture

Patrimoine

Aquaculture

Gestion et maîtrise de l’eau

Service aux personnes

Accueil / Actualités / Changement climatique : quelle adaptation pour notre agriculture (...)

Changement climatique : quelle adaptation pour notre agriculture ?

Actualité du 21 novembre 2016

L’Association des Anciens Elèves souhaite que le campus d’Ahun soit reconnu comme un lieu de réflexions et de débats, ouvert à tous publics. Elle a organisé une conférence sur le thème du changement climatique et de l’adaptation de notre agriculture, qui a réuni plus de 150 personnes. Un thème qui s’est imposé, après la COP 21 et 22 et, plus proche de nous, un été particulièrement caniculaire.


JPEG - 163.2 ko


Vincent Cailliez, climatologue à la Chambre d’agriculture de la Creuse, a animé cette conférence avec passion. Dans un premier temps, il a commenté une étude du GIEC « Le réchauffement climatique est sans équivoque et, depuis les années 1950, beaucoup de changements observés sont sans précédent depuis des décennies voire des millénaires. L’atmosphère et l’océan se sont réchauffés, la couverture de neige et de glace a diminué, le niveau des mers s’est élevé et les concentrations de gaz à effet de serre ont augmenté. » « Les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone, de méthane et de protoxyde d’azote ont augmenté pour atteindre des niveaux sans précédents depuis au moins 800 000 ans. L’influence de l’homme sur le changement climatique est clairement établie. »
Il a ensuite présenté l’expertise climatique qu’il a conduite sur le département de la Creuse, initiée par la Chambre d’Agriculture. La particularité de ce projet a été de produire ses propres références jusqu’en 2040, par prolongation de la tendance des observations de température et de précipitations, effectuées réellement sur le département entre 1980 et 2010.
Cette étude propose notamment des fiches des tendances observées et des projections jusqu’à 2040, pour l’herbe, les céréales et le maïs. Par exemple pour l’herbe, il est préconisé : mise à l’herbe plus précoce, allongement du pâturage d’automne, implantation de luzernes, choix des variétés d’espèces fourragères, techniques de récolte, gestion des stocks ... Il rappelle que les agriculteurs peuvent bénéficier de conseils personnalisés auprès des Conseillers des GDA.

Pour Olivier Tourand, référent sur ce dossier climat, où la Creuse apparait en positon pionnière : « Le changement est déjà visible sur nos exploitations depuis quelques années. Nous ne pouvons éluder la question plus longtemps. Un tel projet doit permettre d’entrer dans l’ère de l’anticipation, de la pro-action et plus uniquement de la réaction ». « Nous sommes précurseurs avec cette étude creusoise, qui va se démultiplier au niveau Massif-Central et Arc Atlantique ».
Cette conférence a réuni un public très varié : agriculteurs, anciens élèves, enseignants, élèves, stagiaires, apprentis … très attentifs aux propos de Vincent Cailliez, soucieux de faire partager ses connaissances scientifiques avec simplicité.

L’Amicale des Anciens Elèves, son président Dominique Marcicaud, et le Directeur de l’EPLEFPA Eric Cazassus, soulignent avec satisfaction une participation importante de jeunes, futurs agriculteurs pour la plupart, qui se préoccupent de leur avenir avec beaucoup de sérieux. L’Amicale rappelle que, depuis bientôt un an, son site internet www.anciensdahun.fr est à leur disposition.

JPEG - 1.9 Mo
Salle comble à l’auditorium !

Dominique Marcicaud