Agriculture

Patrimoine

Aquaculture

Gestion et maîtrise de l’eau

Service aux personnes

Accueil / Actualités / Manifestation commémorative à la mémoire d’Alphonse Defumade

Manifestation commémorative à la mémoire d’Alphonse Defumade

Actualité du 22 juillet 2018

Au cimetière de Saint-Vaury, samedi 2 juin

JPEG - 7.2 Mo
Patrick Pacaud, Maire d’Ahun ; Philippe Bayol, Maire de Saint-Vaury ; Dominique Marcicaud, Président de l’Amicale des Anciens elèves ; Armelle Martin, Conseillère Départementale ; Michèle Aléonard, Présidente de l’Association du Petit Patrimoine de Saint-Vaury.

C’est un ancien élève d’une commune voisine, Gérard Pradeau, qui a alerté l’Amicale des Anciens Elèves du Pôle d’Enseignement Agricole d’Ahun du mauvais état d’entretien de la tombe du sénateur Alfonse Defumade.
L’Amicale a donc contacté monsieur le maire de Saint-Vaury qui a réuni un groupe de travail avec le partenariat de l’Association de Sauvegarde du Petit Patrimoine.
Dans son testament concernant son legs de domaines à la commune de Saint-Vaury, le sénateur avait prévu, parmi ses conditions, une clause à la charge de la commune qui « entretiendra et réparera, quand ce sera nécessaire, le tombeau où reposent sa femme, sa mère et son beau-père, et où il ira les rejoindre ».
Ces travaux de rénovation ont donc été financés par la commune de Saint-Vaury, avec la participation de l’Association de Sauvegarde du Petit Patrimoine, et nous remercions très sincèrement monsieur Philippe Bayol et madame Michèle Aléonard.

Cette cérémonie s’est déroulée dans un premier temps au cimetière de Saint-Vaury, avec le dépôt d’une gerbe par le Président de l’Amicale et la présentation d’une plaque commémorative. Elle s’est poursuivie à la Salle des Fêtes.

Monsieur le maire, Philippe Bayol, a rappelé : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour honorer la mémoire d’un personnage illustre de notre département, Monsieur Jean Baptiste Alphonse Defumade. Ceci grâce à l’association des anciens élèves du lycée agricole d’Ahun, l’association pour la sauvegarde du patrimoine de St Vaury et la municipalité de St Vaury. »
Il a résumé la vie de ce bienfaiteur en quatre mots : fortune, longévité politique, agriculture et philanthropie.
« Son côté philanthropique a profondément enrichi la commune de Saint-Vaury grâce aux dons de terrains qui ont permis l’installation du centre hospitalier et du lycée professionnel. La commune a également hérité du mont Bernage l’un des symboles de Saint-Vaury.
La municipalité est très attentive au devoir de mémoire en général et aujourd’hui la remise en état de la sépulture de la famille Defumade en est un exemple. Il est donc inhumé dans notre cimetière au côté de sa femme Thérèse Martin qui était la fille d’un riche avocat de Saint-Vaury. … Saint Vaury restera à jamais marqué par la générosité de Monsieur Alphonse Defumade et la commune lui doit une reconnaissance éternelle.
Merci encore à tous ceux qui ont œuvré pour cette journée du souvenir. »

Le Président de l’Amicale, Dominique Marcicaud, a retracé l’historique de l’Ecole d’Agriculture d’Ahun :
« Dans sa grande générosité, le sénateur Alphonse Defumade, avait aussi fait don au département de la Creuse de domaines situés sur la commune d’Ahun : le 29 avril 1921, d’une exploitation agricole à La Cassière afin d’y établir une Ecole d’Agriculture, puis deux ans plus tard, le 3 avril 1923, du domaine du Chaussadis pour y construire une Ecole Ménagère ; l’ensemble comprenant 145 hectares de terrains agricoles et boisés.

Homme politique passionné d’agriculture, son implication forte le conduit à la présidence de la section départementale de la Société Centrale d’Agriculture. Déjà soucieux de la protection de la nature et de l’environnement, il considère qu’« il faudrait conserver quelques beaux arbres : chênes, châtaigniers, cèdres, sapins, qui sont la parure de la propriété ».
Lors de sa candidature aux élections du Conseil Général en 1922, il écrivait : « C’est la prospérité de l’agriculture, vous ne l’ignorez point, qui donne l’impulsion au commerce local…Développons donc l’enseignement agricole, mettons à la portée des cultivateurs les bons reproducteurs, les semences de choix, l’outillage perfectionné dont malheureusement ils sont trop souvent dépourvus. »
La pose de la première pierre de l’Ecole d’Agriculture, eut lieu le 26 septembre 1923. Hélas, quelques mois plus tard, le 18 décembre, Alphonse Defumade décédait à l’âge de 79 ans, sans avoir pu assister à la première rentrée des élèves.
C’est avec émotion que les Anciens Elèves lui renouvellent leur reconnaissance. »

Il a ensuite rappelé l’évolution de l’Etablissement, l’importance de son exploitation agricole, et la diversité des filières de formations : agriculture, gestion et maitrise de l’eau et aquaculture, services aux personnes et aux territoires, valorisation du patrimoine et du développement territorial ; qui débouchent sur de vrais métiers, avec des diplômes adaptés selon les filières : CAPA, BAC PRO, BAC TECHNO, BTS, Licence et Master.
Il a terminé son intervention par une présentation de l’Amicale, en associant à ses propos les anciens Présidents Marcel Mathurin et André Alanore, en ayant une pensée pour Armand Aufaure.
« Les valeurs fortes de l’histoire et de la culture de l’Etablissement se perpétuent parmi les Anciens Elèves qui se transmettent le flambeau d’une génération à l’autre. J’associe à mes propos les Présidents qui m’ont précédé : notre Amicale a été créée le 24 juillet 1926, dès la sortie des premiers élèves.
Elle permet aux anciens élèves de partager dans un esprit de solidarité, des relations amicales et professionnelles, dans une ambiance conviviale, notamment tous les ans, lors des Rencontres Defumade.

Elle se veut aussi un lieu de réflexion, organisant des conférences/débats sur des sujets d’actualité, citons : les circuits courts, l’agro écologie, l’avenir de la ruralité, le changement climatique, et la semaine dernière le respect et le bien-être animal.
L’Amicale dispose d’un site internet et d’une page Facebook pour renforcer son réseau, faciliter les échanges, fédérer les énergies et les compétences, améliorer sa communication. Le site internet propose également des offres d’emplois, de stages et d’apprentissages, participant à l’insertion des jeunes dans la vie active. »

Le Président du Conseil d’Administration de l’EPLEFPA d’Ahun, Olivier Tourand, a ensuite mis en avant le caractère visionnaire d’Alphonse Defumade qui, dans le contexte particulier de son époque, avait souhaité développer l’éducation des jeunes, notamment dans le secteur agricole. L’Etablissement est en perpétuelle recherche de formations innovantes à proposer, pour un recrutement de plus en plus national. Il a insisté sur les débouchés offerts par les formations dispensées à Ahun.

La Présidente de l’Association de Sauvegarde du Petit Patrimoine de Saint Vaury, Michèle Aléonard a retracé la vie d’Alphonse Defumade, et de son épouse. Elle a commentée l’exposition richement illustrée présentée par son association, comprenant de nombreuses reproductions de documents originaux.

*****************

Cette manifestation d’un hommage unanime rendu à Alphonse Defumade, dont l’Amicale a la fierté d’être à l’origine, s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités. Elle s’est terminée par un verre de l’amitié, offert par la mairie de Saint-Vaury.

JPEG - 6 Mo
Recueillement devant la tombe d’Alfonse Defumade
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 5.7 Mo
Présence de l’Amicale à l’exposition

Dominique Marcicaud